VOS DROITS ET DEVOIRS

DROIT :

  • d’accès aux documents (documents administratifs et dossier médical)
  • de désigner une personne de confiance
  • d’établir une directive anticipée (déclaration écrite) afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie.
  • de recours à la Commission des Usagers
  • d’accéder à la charte de la personne hospitalisée au respect de l'intimité
  • de garder les informatiques concernant votre état de santé confidentielles.
  • d’être protégé juridiquement si le malade n’est plus en mesure d’assurer la gestion de ses biens
  • de refuser des soins
  • d’être remboursé en cas d’incident.
  • d’accéder à une aide personnalisée pour ne pas fumer.

DEVOIR :

Pour la personne aidée

  • Respecter les termes du devis contrat, document individuel de prise en charge.
  • Avoir un comportement civil et respectueux à l’égard du personnel
  • Respecter les principes d’hygiène élémentaire.
  • Eviter de fumer dans la pièce dans laquelle le personnel est en train d’intervenir.

 

Pour l’ASSAD HAD : dans le cadre de tous les services hormis maison de retraire (le personnel)

  • Respecter le choix de vie de la personne aidée.
  • Apporter à la personne aidée et à sa famille les conseils dont elles auraient besoin pour permettre une qualité de vie choisie à domicile.
  • Respecter les horaires définis dans les limites des moyens du service.
  • Assurer la continuité des interventions et veiller aux remplacements du personnel en cas d’absence sous 24 heures, priorité étant donnée aux personnes les plus dépendantes, ceci dans la limite des disponibilités du service.
  • Prévenir et se montrer vigilant à la survenance d’actes de violence.
  • Veiller très scrupuleusement à ce que le personnel ne reçoive ni pourboire, ni gratification, ni délégation de pouvoir sur les avoirs, biens ou droits de la personne aidée, pas plus que donation, dépôt de fonds, de bijoux ou de valeurs. De telles opérations sont passibles de sanctions graves pouvant aller jusqu’à l’exclusion des personnels concernés.
  • Veiller à la parfaite confidentialité des informations reçues pour effectuer la réalisation de l’intervention. Le personnel est tenu de respecter la discrétion professionnelle la plus absolue tant pendant la durée du présent contrat qu’à l’expiration de celui-ci. Notamment, le personnel s’interdit toute divulgation de documents ou d’informations dont il aura pu avoir connaissance dans l’exercice de ses fonctions, sauf à l’égard de son responsable et pour permettre le bon accomplissement de ses fonctions.
  • Permettre à la personne aidée l’accès à tous documents ou informations relatifs à sa prise en charge sauf disposition législative contraire