QUESTIONS FRÉQUENTES

AUTOMNE PAISIBLE

Comment puis-je faire ma demande d'hébergement ?

Vous pouvez faire une demande écrite, mais vous pouvez aussi contacter la responsable de l'établissement, qui vous proposera un rendez-vous et une visite préalable de la structure.

 

Comment puis-je savoir si ma situation est adaptée à votre établissement ?

Lors du rendez-vous, une analyse de votre situation actuelle est réalisée afin de déterminer vos besoins et adapter nos services.

 

Combien de temps puis-je rester dans votre établissement ?

Automne Paisible peut vous accueillir de façon permanente, mais les admissions peuvent également être temporaires (jusqu'à 3 mois).

 

Vos logements sont-ils accessibles ?

Tous les logements proposés par notre établissement sont de plain-pied et adaptés à vos besoins.

 

Quel est l'environnement de votre établissement ?

Automne Paisible est situé dans une petite commune au nord de l'Indre et Loire, dans un cadre très verdoyant, calme, confortable et familial.

MAIA

Qu'est-ce que la MAIA ?

Issus du plan Alzheimer 2008-2012, la MAIA est un dispositif d'articulation des professionnels travaillant dans les secteurs sanitaire, social et médico-social, au service de la population.
Deux dispositifs MAIA se mettent en place en Indre-et-Loire permettant d'assurer une couverture départementale.

 

Quel est le public concerné par le dispositif MAIA ?

Le public du dispositif MAIA concerne les "personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'un maladie apparentée et plus largement toute personne âgée en perte d'autonomie fonctionnelle" (Cahier des charges 2011)

 

Qui sont les personnes concernées par le service de gestion de cas ?

Au sein du public concerné par le dispositif MAIA, il s'agit des personnes dites en "situation complexe" au domicile.

 

Comment se passe l'orientation et la prise en charge par le service de gestion de cas ?

Les personnes dites en "situation complexe" sont orientées par les professionnels travaillant dans les secteurs sanitaire, social et médico-social, au service de la population, après une analyse de la situation.
Le gestionnaire de cas réalise une évaluation multidimensionnelle de la situation de la personne afin de permettre d'élaborer avec tous les partenaires intervenant ou susceptible d'intervenir dans la prise en charge une réponse pertinente et personnalisée.

 

Combien de temps puis-je rester suivi par le gestionnaire de cas ?

La prise en charge par le service de gestion de cas prend fin quand :

  • La personne entre en hébergement définitif, après accompagnement par le gestionnaire de cas,
  • La personne décède à son domicile,
  • La personne souhaite arrêter d'être suivi en gestion de cas.

HAD

Quelles personnes peuvent être prises en charge par l'HAD ?

Tout patient, de la naissance à la fin de vie, atteints de pathologie graves, aiguës ou chroniques si les soins sont compatibles avec le domicile

 

Quelles sont les conditions pour une prise en charge en HAD ?

  • une prescription médicale
  • un médecin généraliste référent
  • un des 25 motifs de prise en charge en HAD
  • un retour ou un maintien à domicile possible dans des conditions de sécurité adaptées

 

Qui peut faire la demande ?

  • Le médecin traitant
  • Le médecin hospitalier
  • par orientation d'un autre service : SSIAD, service d'aide à domicile

 

Quels sont les délais de mise en place de l'HAD ?

Après réception de la demande, la prise en charge peut démarrer rapidement si toutes les conditions sont réunies. Toutefois, la mise en place de l'HAD nécessite une évaluation préalable de l'environnement du domicile. Une fois celle-ci réalisée la prise en charge peut démarrer sous réserve de la mise en place des équipements et de la mobilisation du personnel nécessaire à l'intervention.
Les entrées peuvent être prononcées les weekens.

 

Qui finance l'intervention de l'HAD ?

A partir du moment où le patient est assuré social, les frais sont pris en charge par l'assurance maladie. Un reste à charge peut subsister qui peut-être pris en charge par la mutuelle

 

Quels sont les intervenants de l'HAD ?

Des professionnels de santé salariés ou libéraux médecins, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, orthophonistes, diététicienne, sage-femme, pharmaciens...)

 

Quels sont les soins assurés par l'HAD ?

Les aides soignants sous la responsabilité des infirmiers, assurent des soins d'hygiène et de confort (toilette, habillage...).
Les infirmiers assurent les actes de soins techniques, sur prescription médicale uniquement

 

Qui fixe les modalités d'intervention de l'HAD ?

Le médecin coordonnateur et le coordinateur de service de soins évaluent les besoins de la personne en fonction du motif de prise en charge. Le coordinateur de service de soins planifient les interventions. Le médecin traitant reste au coeur de la prise en charge.

 

Existe-t-il une continuité d'intervention ?

L'HAD fonctionne 24h/24 et 365 jours/an. Pour la continuité d'intervention, elle dispose d'un infirmier d'astreinte par antenne qui peut se déplacer et d'un médecin d'astreinte qui peut être sollicité par l'infirmier d'astreinte

 

Quelles sont les modalités d'échange des informations entre les professionnels ?

L'HAD dispose d'un dossier patient informatisé permettant l'échange des données entre les professionnels de santé. Un ordinateur portable est laissé au domicile du patient afin de permettre les échanges en direct. Les professionnels libéraux peuvent également se connecter à distance depuis leur cabinet.